Journal Farandole

Le Bellevue

ORGON - Route nationale 7

Gastronomie et artisanat

Votre histoire ? On est trois associés : mon mari, ma belle-mère et moi. À l’origine, je travaillais dans un centre pour personnes âgées. Mon compagnon, lui, travaillait dans la restauration à Salon de Provence. Quand j’ai arrêté mon métier, j’ai eu l’opportunité de travailler là où il exerçait, c’est là qu’on s’est rencontrés. Mais le concept a changé lors de la revente, cela ne nous convenait plus, donc on s’est dit que c’était l’occasion de se lancer de notre côté. On avait plusieurs choix, et ici, à Orgon, cela s’est fait plus facilement. Ma belle-mère nous a ensuite rejoints pour le côté cuisine. Et nous voilà depuis 3 ans maintenant.

Qu’est-ce qui vous différencie ? On a une activité bar, restaurant et on vend également du thé et du café en vrac. On a 10 sortes de cafés et 60 de thés, qui proviennent de partout dans le monde : Guatemala, Éthiopie, Pérou, Honduras, Japon, Chine… Les clients peuvent les goûter sur place puis en acheter ou en commander en livraison.

Quels types de plats proposez-vous ? On propose des plats du jour souvent en sauce : gardiane de taureau, blanquette, couscous, paella. En second choix, on va avoir des poivrons farcis au thon par exemple. Et tous les vendredis, on fait de l’aïoli. À côté de cela, il y a toujours des viandes grillées ou crues, des poissons, des salades… On essaie un maximum de se fournir en produits locaux : les légumes viennent de Lamanon, le miel et le fromage de chèvre de Sénas…

Votre spécialité ? Mon compagnon est parti vivre un an au Canada donc il a connu la poutine qu’on propose ici ! On fait venir le fromage et la sauce du Canada pour préparer une vraie poutine.

Votre plat préféré ? C’est l’escalope de veau milanaise ! J’en suis gaga, je mangerais ça tous les jours si je pouvais.

Une anecdote à nous raconter ? On a eu une petite mamie toute mince qui s’est régalée avec la poutine, alors que c’est un énorme plat. On était étonnés, ça nous a fait plaisir !

Evénements « Gastronomie et artisanat »

Ils font vivre le territoire