Journal Farandole

La Limousine du Pays d’Arles

Des jeunes qui en veulent !

MAS THIBERT -

Tradition

Mais que diable vient faire la race Limousine en Pays d’Arles ? Laissez-nous vous expliquer…

Il y a une trentaine d’années, lorsque le père de Nicolas Maureau décide d’élever une race bovine sur le territoire, il privilégie cette race pour son caractère et la qualité de sa viande. En 2012, malgré toute la rudesse du métier, Nicolas, son fils et Julie, sa belle-fille, reprennent l’exploitation, animés de la même passion.

Les bêtes sont naturellement inscrites au HERD-BOOK, la structure historique certificatrice qui garantit la descendance et la qualité des reproducteurs limousins de race pure. Dans ce cadre, certains de leurs mâles sont vendus aux enchères, permettant ainsi à ce jeune couple, excentrés du terroir d’origine de leurs bêtes, de se faire connaitre auprès des autres éleveurs.

Une fois par mois, pour les particuliers et sur réservation, ils proposent également une vente de colis qui peuvent être retirés à la ferme ou livrés. Entièrement conditionnés sous vide, les colis de 5 ou 10 kg peuvent contenir des rôtis, pot au feu, côtes, daube, pièces à griller et, durant l’été, des saucisses.

Mais leur activité ne s’arrête pas là. Nicolas et Julie sont aussi producteurs de foin de Crau AOC, avec lequel ils nourrissent également les 35 mères, veaux et les 3 ou 4 taureaux qui sont lâchés en extérieur toute l’année. Les veaux naissent et sont élevés sous la mère jusqu’à 8 mois. Les taureaux, quant à eux, sont renouvelés chaque année afin d’éviter tout risque de consanguinité.

Mas du Grand Gondard – Mas Thibert

 

 

 

Ils font vivre le territoire

Sonn’Arles

Les sonnailles, vous connaissez ? Ce sont ces gros colliers équipés d’une cloche dont on pare les animaux (brebis, taureaux de Camargue, vaches domestiques et...

Tradition

Raphèle les Arles