Journal Farandole

La Routo, sur les chemins de la transhumance entre la Provence et le Piémont

Nature et bien-être

La Routo, du provençal far la routo, transhumer, est un projet franco-italien ayant pour objectif le développement des territoires autour de la pratique de la transhumance et de l’itinérance touristique. Il est issu de plus de dix ans d’échanges entre la Maison de la transhumance (Salon-de-Provence) et l’Ecomuseo della pastorizia (Pontebernardo) et vise à la mise en œuvre et l’animation d’un itinéraire et d’un réseau transfrontaliers reliant la plaine de la Crau à la vallée de la Stura. La Routo s’inscrit dans les réflexions actuelles de profonds changements de nos manières de vivre, de consommer et de voyager. Une place importante est ainsi donnée tout le long de l’itinéraire à la médiation culturelle, à la découverte des produits issus de l’élevage pastoral, et au partage de l’espace entre les pratiques liées à la randonnée et aux activités pastorales.

L’objectif des prochaines années est de faire de La Routo un parcours transfrontalier emblématique de la grande itinérance reliant les plaines de Provence aux montagnes alpines. Pour cela, un programme de coopération de type LEADER associe actuellement à la Maison de la transhumance six partenaires dans les différents territoires traversés, notamment les Parcs naturels régionaux des Alpilles et du Verdon.

L’itinéraire de grande randonnée GR®69 La Routo®, homologué en juin 2020 par la Fédération Française de Randonnée, relie sur près de 540 km Arles à Borgo San Dalmazzo, en s’appuyant sur les anciennes drailles et carraires de transhumance. Le balisage est en cours de réalisation par les comités départementaux de randonnée et le topoguide paraitra au printemps 2022, période de lancement de l’itinéraire. Le développement d’une gamme de vêtements d’activités de pleine nature en laine mérinos d’Arles, associée au projet, permet de valoriser cette laine qui est la plus fine d’Europe.

Le réseau La Routo®, structuré autour du GR®69, associe l’ensemble des filières agricole, gastronomique, artisanale, touristique, environnementale et patrimoniale autour d’une pratique fortement identitaire des Régions SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur et Piémont. Il fédère les acteurs répondant à une même éthique pour développer un tourisme à impacts positifs tant pour les hommes, que pour l’environnement et les territoires.

 

 

 

Ils font vivre le territoire

Diamant Vert

La roue tourne pour Anne-Sophie, cette employée de casino de jeux, qui aujourd’hui mise tout sur sa nouvelle boutique spécialisée dans les produits à...

Nature et bien-être

Arles