Journal Farandole

Publicité région Sud Provence Alpes Côte d'Azur

Florian Bouziani : le courage récompensé

GRAVESON -

Sports et loisirs

Florian est un miraculé.

Le 5 octobre 2013, il vit l’enfer. Brûlé à 90% dans le terrible incendie qui ravage l’atelier de moto dans lequel il travaille, il frôle la mort. Les soins apportés par le service des grands brûlés de la Conception à Marseille lui permettent cependant de se rétablir doucement malgré d’importantes cicatrices, les pieds paralysés et une amputation de l’index droit. Autant de handicaps qui le contraignent à devoir renoncer à sa passion de sportif accompli : le motocross.

Le vélo qu’il utilise d’abord dans le cadre de sa rééducation lui devient rapidement familier puis indispensable. Une nouvelle passion est née, source de nouvelles sensations de liberté. « C’est un sport où je peux m’exprimer sans trop de contraintes, confie-t-il. Je me sens comme les autres, je suis vivant. C’est une passion ».

Animé d’un courage hors du commun, Florian remonte doucement la pente. Toutes les pentes même puisqu’à 28 ans, il parcourt désormais près de 15000 km sur les routes de son pays natal. Il était d’ailleurs tout récemment le régional de l’étape de Barbentane du célèbre Paris-Nice et a intégré l’Urt Vélo 64, un pôle espoir installé près de Bayonne qui regroupe des jeunes cyclistes en situation de handicap. Encadré dans cette nouvelle structure, il peut ainsi préparer sa participation aux étapes de la Coupe du Monde Paracycliste ainsi qu’aux Championnats du Monde qui auront lieu en septembre aux Pays-Bas.

Un magnifique parcours et une belle leçon de vie et de ténacité que celle de Florian…

« Beaucoup de gens ont été touchés par mon histoire. Je veux montrer que tout est possible ! » ajoute-t-il.

Prochaine étape de ce tour de force : Les Jeux paralympiques. A Tokyo en 2020 ou à Paris en 2024.

Bonne chance Florian !

Facebook : Florianbni

 

Ils font vivre le territoire