Journal Farandole

Saint-Etienne du Grès

Lance sa 1ère Feria des Tauromachies du 10 au 12 mai

SAINT ETIENNE DU GRÈS - arènes

Culture et patrimoine

Les Grésouillais sont des aficionados, la tradition taurine y règne en maître depuis 110 ans. Alors pour fêter cet anniversaire quoi de mieux que créer une nouvelle manifestation dédiée à l’aficion « La Feria des Tauromachies » . Un évènement rendu possible grâce à l’entente entre la municipalité, la Peña taurine El Galo et l’association Grésouillaise Culture Fêtes et Traditions.  Au programme de ces trois journées, une célébration des cultures taurines dans leur ensemble, fiesta campera, becerrada et courses camarguaise. C’est lors des festivités de la Saint Eloi 2017, qu’est née l’idée d’un événement qui réunirait ces traditions dans un grand élan festif. Ce sera du 10 au 12 mai.

La Fiesta campera débute par une becerrada de l’Ecole taurine d’Arles et un Festival taurin avec quatre novillos de la Ganaderia Las dos Hermanas. Pour : Diamante Negro, Adrien Salenc, El Galo et Adam Samira. La journée se termine avec un apéritif bodega cour de la mairie. Jeudi 10 mai

La Course landaise est une tradition très différente de la tauromachie espagnole. Ici pas de piques, pas de banderilles, pas de mise à mort. Les sauteurs ou écarteurs remplacent les toreros et mettent en avant leur courage, leur habileté, leur talent et leur esprit d’équipe. C’est la première fois qu’une course landaise est présentée dans les arènes du village. Pour cette journée, c’est une ganaderia de renom, la Ganaderia Deyris, championne de France 2017 qui a été choisie. La soirée se poursuivra par une  soirée bodega. Vendredi 11 mai

La Bouvine aux arènes est organisée par l’Association Grésouillaise Culture, Fêtes et Traditions. Elle propose au public de découvrir différentes facettes des traditions camarguaises. Pour le spectacle taurin Florent Lupi-Chapelle proposera un numéro de maniabilité du cheval Camargue et une démonstration de tri de bétail. Puis place à un numéro équestre « Du masculin au féminin », avec deux carrousels par Les Ecuries de Faustine. Puis les six meilleurs élèves des écoles de raseteurs prendront part à une course camarguaise. Comme chaque jour, la journée se termine par une Bandido de la manade Albert Chapelle, des arènes au cœur du village et une dernière bodega. Samedi 12 mai//CL

 

Evénements « Culture et patrimoine »

Ils font vivre le territoire