Journal Farandole

Exposition au Musée Auguste Chabaud du 18 octobre 2019 au 9 février 2020

Le Bestiaire. 1901.02. Les papiers de boucherie, une œuvre de jeunesse sublime et poignante.

GRAVESON - au Musée Auguste Chabaud

Culture et patrimoine

L’automne dernier le musée Auguste Chabaud présentait une exposition sur les papiers de boucherie de l’artiste sur le thème de la provençale noire.

Cette année, c’est la thématique du bestiaire que nous allons découvrir, thème récurrent sur ses papiers de boucherie mais également dans sa peinture comme en témoigne l’œuvre puissante « Les chevaux dans l’écurie ». Ses argiles vernissées des années 30 témoignent également de son attirance pour le monde animalier.

En effet, l’animal occupe une place prépondérante dans son œuvre. Il est présent dans les cours de ferme, les scènes de transhumance, les labours, les scènes rurales du mas, avec ses drames animaliers comme la mort du cochon ou la brebis malade.

La figure emblématique est le chien noir et blanc de Chabaud nommé Pied Blanc, compagnon fidèle, figure immortalisée, présent sur ses papiers de boucherie de 1901-02.

Ces scènes rurales d’un quotidien en campagne reprennent les thèmes du travail de la terre et de la vie quotidienne et lient intimement la vie et la mort.  L’amour des humbles s’y manifeste avec toute sa poésie et l’animal, figure bienveillante, devient le gardien de ce monde et un fascinant interlocuteur pour ces hommes issus du terroir, qu’il accompagne du lever au coucher.

Le matériel de dessin est en accord avec le modeste support, donc restreint : bout de fusain, mine de plomb, craies de couleur, encre noire et gouache plus rarement. L’économie de moyens fait partie de cet esprit minimaliste que revendique Chabaud durant ces années. C’est une sorte de défi que de donner un rendu extrême et saisissant à ses œuvres, avec peu de moyens et un trait graphique épuré et synthétique, allant à l’essentiel.

La découverte de ce papier de boucherie est une véritable aubaine en ces temps où l’achat de matériel reste coûteux.

Ces premières inspirations sur papier de boucherie, prémices de la monumentale œuvre provençale que Chabaud va révéler dès son retour du service militaire, sont la base fondamentale de tout son art et de sa pensée, tournés vers une profonde humanité empreinte d’une grande poésie.

41 Cours national

 

Evénements « Culture et patrimoine »

Ils font vivre le territoire

LILEC

Une nouvelle association va fêter son premier anniversaire à Fontvieille ! Son objectif est la gestion d’une bibliothèque. Son nom : « Livres et lectures pour tous »....

Culture et patrimoine

Fontvieille