Journal Farandole

Emanuel Gregory Coiffure

ORGON - 7 B Route de Bazardes

Proximité

Votre histoire : J’ai commencé la coiffure il y a 31 ans. Je travaillais dans de grands salons pendant des années comme Franck Provost et Gil Crea avec un conditionnement Dessange. Je ne voulais pas forcément me lancer à mon compte à l’époque. Mais dans la vie, il ne faut jamais dire « Fontaine, je ne boirai pas de ton eau » ! Puis, quand j’exerçais à Cavaillon, j’avais une cliente d’Orgon qui m’a demandé de venir m’implanter dans le village qui manquait de coiffeur. Elle m’a mis en relation avec le maire de l’époque avec qui on a eu une réunion et elle m’a vendu un terrain pour ouvrir mon activité. Et ça s’est fait comme cela !

Votre petit + : C’est un petit salon de village qui fonctionne comme un grand salon franchisé. Ici, c’est un peignoir par client, tout est lavé et désinfecté après chaque passage. Il y a la proximité en plus et des prix moins chers par rapport aux franchisés. Mais on garde la technique des grands instituts avec la rigueur et l’écoute du client, c’est important.

Votre produit préféré : J’aime beaucoup les produits Végétalement Provence que j’utilise, c’est local et naturel. Au niveau des prestations, j’aime beaucoup la technique étant donné que j’ai été technicien coiffure pendant plus de 15 ans.

La prestation phare du client : Pour les hommes, c’est le fondu américain qui revient souvent. Pour les femmes, elles aiment bien changer mais l’été on revient toujours au balayage ! L’hiver, souvent on refonce puis pour les beaux jours elles me demandent
de revenir au blond. C’est selon les envies du moment.

Une anecdote à nous raconter ? Je recycle les chutes de cheveux en les envoyant à l’association Coiffeurs Justes qui les revalorise en solution dépolluante contre les hydrocarbures dans les eaux. Et en 2020, quand des hydrocarbures se sont écoulés à l’Île Maurice, une cliente m’a fait remarquer que ses cheveux étaient sûrement en train de voyager au bord des plages paradisiaques à sa place !

Ils font vivre le territoire

Tabac Presse Oddi

Ouvert : lundi-vendredi : 6h-13h /14h30-20h ; samedi 7h-13h /14h30-20h dimanche : 7h-13h Quelle est l’histoire du commerce ?   Suite à la mort de notre père, étant de...

Proximité

Cabannes