Journal Farandole

Les coulisses de l’Académie d’Arles

ARLES -

Culture et patrimoine

Fondée en 1666, elle fait partie des plus anciennes académies de France.

De la moitié du XVIIIème siècle au milieu du XXème, le passage des ans la surprendra, parfois, quelque peu ensommeillée mais dès après-guerre, la flamme de la connaissance lui permet de retrouver sa place dans le paysage culturel arlésien, notamment grâce à Jean-Maurice Rouquette, président de 1966 à 2016.

Elle se compose statutairement de 30 membres (actuellement 27), désignés sur le principe de la cooptation, avec une règle essentielle : « ne pas rompre l’amitié »… Elle est la première académie en France à avoir accueillie une femme, au XVIIème siècle, et le mot « académicienne » fut créé à son intention. Aujourd’hui, elles sont d’ailleurs toujours très présentes dans l’institution.

Les hommes et les femmes qui la composent sont issus d’univers très diversifiés (historiens, enseignants, agriculteurs, ingénieurs, chercheurs…) ; cette différence en fait sa force et ouvre des perspectives infinies de connaissances. Elle veille sur la rigueur scientifique de ses travaux sans austérité, ni élitisme.

L’Académie d’Arles organise une dizaine de conférences par an sur des thèmes très variés, et propose également un colloque, lors d’une journée complète. Ces rendez-vous publics et gratuits se déroulent dans des lieux municipaux ou départementaux. En effet, contrairement à la majorité des académies de province, l’entité arlésienne ne possède pas de lieu dédié : c’est une académie « nomade » qui ne désespère pas de trouver un « abri ».

Elle possède également une bibliothèque considérable, malheureusement peu accessible, faute d’un lieu. Elle est constituée de ses archives mais surtout d’environ 4000 ouvrages et revues du XVIIème au XXIème  siècle, qui, pour la plupart, ne figurent pas parmi ceux de la médiathèque d’Arles. Mais les académiciens espèrent rapidement les faire partager aux Arlésiens…

Contrairement à ce que l’imaginaire collectif peut laisser supposer, l’Académie d’Arles n’est pas une société secrète. Son programme est accessible à tous sur internet (académie.arles.free.fr), sur Facebook (Académie d’Arles) et dans les prochaines semaines par la création des « Amis de l’Académie ».

 

 

Evénements « Culture et patrimoine »

Ils font vivre le territoire

LILEC

Une nouvelle association va fêter son premier anniversaire à Fontvieille ! Son objectif est la gestion d’une bibliothèque. Son nom : « Livres et lectures pour tous »....

Culture et patrimoine

Fontvieille