Journal Farandole

Le Jardin des Simples d’Ursula Caruel

TARASCON - au Château

Culture et patrimoine

Depuis le Moyen Âge, le terme de jardin des simples décrit un assemblage de « simples », nom donné aux plantes médicinales.
Le mot simple fait aussi référence à une humilité et une unité dans la préparation des remèdes, car ceux-ci étaient définis après des observations et des expérimentations.

C’est à partir de cette démarche qu’Ursula Caruel a construit les dessins présentés dans l’exposition, s’interrogeant « Est-ce que le bien-être apporté par une plante peut être équivalent à sa présence dans une représentation fictive ? ».

Puisant son inspiration dans la nature et les paysages, Ursula Caruel, artiste plasticienne, offre un écrin végétal à l’apothicairerie à travers le projet « Le jardin des simples ». Mêlant installations de dessins, impression géante, livres d’artistes, installation sonore et wall drawing, cette exposition originale propose une expérience poétique autour de l’extraordinaire collection de pots à pharmacie (XVIIIe s.) de l’ancien hôpital Saint-Nicolas. Cet ensemble de faïences, propriété des Hôpitaux des Portes de Camargue, est classé au titre des monuments historiques et conservé au château du roi René – Tarascon depuis 1986.

Ursula Caruel investit les logis côté jardin pour dialoguer avec l’architecture, les décors innombrables des pots et le jardin de la basse-cour du château. Elle tend ainsi un lien artistique entre la ripisylve du Rhône, le rocher sur lequel s’élève ce monument d’exception.

Ursula Caruel explore différentes techniques de dessin tout y ajoutant des savoir-faire, comme la broderie. Elle établit des connexions sensibles entre son amour des plantes et les références au monument. À l’instar des processus de croissance du vivant, imitant la nature créative, elle dessine, répète, duplique les motifs, qu’elle interprète en blason, tapisserie médiévale ou tiroirs de l’apothicairerie. L’artiste joue avec les perspectives et les espaces : ses installations et ses dessins végétaux sortent de leur cadre, colonisent les murs et font dialoguer intérieur et extérieur, contenant et contenu, paysage et architecture.

Ursula Caruel est née en 1976, elle vit et travaille à Montpellier.

En 1998, elle est diplômée de l’École Supérieure des Arts Appliqués et Textiles de Roubaix. Afin d’affiner sa maîtrise des volumes intérieurs, elle se diplôme en 2010 en design d’espace. Parallèlement aux expositions de ses travaux, elle crée des livres d’artistes avec des poètes contemporains. Son processus de création passe par l’observation du végétal environnant les lieux où ses installations sont présentées. Elle défend un art local et nomade où l’identité du paysage et la question de la mise en vie du dessin sont primordiales. Passionnée de botanique, elle étudie les processus de croissance du vivant pour en dupliquer la nature créative. Le dessin devient alors biomimétique et les espaces d’exposition des moments d’équilibre entre le geste et le silence.

Jusqu’au 31 octobre 2022
De mai à septembre, ouvert 7j/7, de 9h30 à 12h30 et de 13h45 à 18h30. Ouverture non-stop pour l’événement Journées européennes du patrimoine 2020.

 

5 Boulevard du Roi René

 

Ils font vivre le territoire