Journal Farandole

Déjà 10 ans que le Jazz résonne à Saint Rémy de Provence

SAINT RÉMY DE PROVENCE - à l'Alpilium

Culture et patrimoine

 La 10ème édition de «Jazz à Saint Rémy» résonne comme un anniversaire. Le festival propose aux mélomanes de vivre une nouvelle fois cette musique sous toutes ses facettes, découvrez le programme !

L’esprit swing, à la découverte d’une musique aux multiples facette

Depuis sa création en 2008, Jazz à Saint Rémy propose de faire découvrir le jazz sous toutes ses couleurs musicales, tout en s’ouvrant aux musiques du monde. Le succès de ce rendez-vous est le résultat du travail des bénévoles présents depuis le départ de l’aventure autour de d’Alain Brunet et Bernard Chambre, actuel président.

«Aujourd’hui Jazz à Saint Rémy est un festival qui met sur le devant de la scène des musiciens de renommée nationale et internationale, mais les musiciens régionaux ne sont pas oubliés et animent les apéros swing».

Le festival, ce sont aussi des animations musicales gratuites, en ville et sur les sites patrimoniaux à l’occasion des Journées du patrimoine en partenariat avec la Mairie, des apéros swing gratuits à l’Alpilium les soirs de concerts et animés par divers groupes de jazz, une conférence jazz au Ciné Palace, un concert d’ouverture au Café de la place et un concert de clôture « Chez Gus ».

Hors les murs, un apéro swing vous attend au Hameau des Baux. Sans oublier l’exposition photographique de deux photographes, Maurice Salvadori et Jean Pierre Pierre retraçant les meilleurs moments de ces 10 ans de festival à l’Hôtel Gounod, vernissage le 8 septembre.

Partez sur les routes du Jazz…

Pour Jazz et musiques du monde, le Duo Jöak en 1ère partie joue des compositions originales, s’empare avec délice de musiques et de textes, les remodèle avec sensibilité et complicité. Un univers ouvert, mêlant l’improvisation et les musiques du monde. Avec Roxane Perrin chanteuse, auteur et compositeur et Jean Pierre Almy à la contrebasse. En 2ème partie de soirée, place au « Renaud Garcia-Fons Trio », le contrebassiste franco-espagnol connu pour sa maîtrise du flamenco, raconte Paris sa ville et mélange les genres musicaux, musette, jazz et écriture classique. Autour de lui, l’accordéon de David Venitucci et le vibraphone de Stephan Caracci, servent tous les contrastes de la tradition au jazz moderne. Jeudi 13 septembre.

Pour la Soirée Enhco Brothers, place à David et Thomas Enhco. Issus d’une grande famille de musiciens et de comédiens, la famille Casadesus, dès leur plus jeune âge, les deux frères étudient parallèlement le classique et le jazz. L’un choisit la trompette, l’autre le piano. En duo et en quartet, ils se retrouvent pour des moments uniques ou leur complicité fait des merveilles ! Ils créent une musique sans frontières, dense en émotions, avec grâce, audace et virtuosité. Vendredi 14 septembre.

Du « Jazz 5 étoiles » avec Stefano di Battista 5tet

Le saxophoniste Stefano di Battista, fortement inspiré par les grands classiques des 50’s et 60’s du label Blue Note, fut partenaire de Michel Petrucciani et d’Elvin Jones avec son complice de toujours, le trompettiste Flavio Boltro. Puis le quintet s’étoffe au milieu des années 90 avec le pianiste Eric Legnini et son style trempé dans l’âme noire du piano jazz. Quant à Rosario Bonaccorso, il suit la tradition des grands bassistes de la musique afro-américaine. Et enfin, André Ceccarelli jazzman et musicien de studio incontournable, il a joué avec les plus grands, de Stan Getz, à Didier Lockwood, de Dee Dee Bridgewater à Tina Turner. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands batteurs de jazz au monde. Samedi 15 septembre.

Et pour finir en beauté, le concert sera suivi d’un «After musical» géant gratuit à partir de 22h30 sur le parvis de l’Alpilium avec le « Feet Warmers septet ».//CL

Tout le programme, horaires et réservations sont sur www.jazzasaintremy.fr

 

 

 

Evénements « Culture et patrimoine »

Ils font vivre le territoire